English
Cliquez pour faire une recherche

Qui décide si un produit est sûr ou non? Comment le sait-on?

Catégorie : La santé

L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA), une direction générale de Santé Canada, est autorisée par la loi à examiner, à homologuer et à réglementer les pesticides au Canada. L’ARLA évalue chaque pesticide pour en déterminer les risques éventuels pour la santé humaine et l’environnement en se fondant sur une batterie d’études scientifiques reconnues à l’échelle internationale.

L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA), une direction générale de Santé Canada, est l’organisme de réglementation des pesticides fédéral qui est autorisé par la loi à examiner, à homologuer et à réglementer les pesticides. La loi prévoit que les pesticides peuvent uniquement être utilisés conformément au mode d’emploi de l’étiquette, y compris ce qui peut être traité, quand et à quels taux d’application. L’ARLA évalue l’innocuité des pesticides pour les humains et l’environnement en se fondant sur un ensemble d’études effectuées selon les normes et les directives internationales présenté à l’ARLA pour montrer que les utilisations proposées pour le pesticide sont sans danger. C’est avec ces études que les entreprises voulant faire homologuer leurs pesticides au Canada doivent prouver à l’ARLA – avant l’homologation du produit – que le produit proposé ne causera pas d’effets néfastes sur la santé des humains ou l’environnement dans des conditions d’utilisation typiques. Cette approche axée sur la précaution consistant à prouver l’innocuité du pesticide proposé avant de permettre son utilisation au Canada est conforme au mandat de l’ARLA, en vertu duquel seuls les produits qui satisfont au seuil de « certitude raisonnable qu’il n’y aucun danger pour la santé humaine » de l’agence peuvent être homologués au Canada. De plus, des règlements provinciaux et municipaux peuvent imposer d’autres restrictions sur les méthodes d’application permises et les lieux où un pesticide peut être appliqué dans la province ou la municipalité en question.

En avril 2015, l’ARLA a publié son plus récent examen du glyphosate et déclaré que le poids de la preuve montre que le glyphosate ne présente pas un risque inacceptable pour la santé humaine. L’examen intégral du glyphosate par l’ARLA se trouve ici, ou veuillez cliquer ici pour une version sommaire de l’examen par l’ARLA.