English
Cliquez pour faire une recherche

Pourquoi d’autres provinces ont-elles limité l’utilisation des herbicides?

Catégorie : Traitements herbicides

Bon nombre de provinces sont d’accord avec l’évaluation de Santé Canada, qui considère que certains herbicides, dont le glyphosate, ne posent pas de danger. Le Québec a décidé de limiter l’utilisation des herbicides sur les terres publiques, tandis que la Nouvelle-Écosse ne finance plus les traitements herbicides. Ni l’une ni l’autre de ces provinces n’ont interdit l’utilisation des glyphosate sur les terrains privés, sur les terres agricoles ou dans le secteur industriel.

Bon nombre des provinces continuent à appuyer l’évaluation scientifique experte de Santé Canada en matière d’homologation des produits au Canada. L’homologation d’un produit par Santé Canada en vue de son utilisation au pays signifie que le produit est jugé sans danger et sans effets importants pour la santé humaine ou l’environnement lorsqu’il est utilisé selon les exigences sur l’étiquette.

Certaines provinces ont pris la décision de restreindre l’utilisation des herbicides sur le territoire public dans le secteur de la foresterie. Ainsi, le Québec a limité son utilisation sur les terres publiques, tandis que la Nouvelle-Écosse a choisi de cesser de financer les traitements herbicides, mais sans limiter leur utilisation. Ces provinces continuent à permettre l’utilisation du glyphosate sur les terrains privés, à des fins agricoles et dans les secteurs industriels.