English
Cliquez pour faire une recherche

Est-ce que la dérive d’herbicide pourrait atteindre les maisons et les sources d’approvisionnement en eau?

Catégorie : La santé

Les organismes de réglementation fédéraux et provinciaux ont adopté plusieurs règlements visant à faire en sorte que la dérive soit minimisée à chaque pulvérisation. Ces règlements prévoient notamment la création de zones sans pesticides, de zones tampons et de programmes de surveillance après le traitement pour vérifier qu’aucune dérive ne se produit.

La réglementation fédérale et provinciale en matière de pesticides précise les mesures à prendre lors de l’application de pesticides pour minimiser la probabilité de dérive et d’exposition accidentelle. Les règlements peuvent aussi imposer la création de zones sans pesticides et de zones tampons pour réduire encore plus la probabilité de dérive non intentionnelle. Pour vérifier que ces zones sont respectées, des programmes de surveillance après le traitement sont exécutés pour évaluer l’efficacité des règlements. Donc, lorsque des pesticides sont appliqués conformément aux restrictions indiquées sur le mode d’emploi, la dérive de pulvérisation devrait être minimale ou même absente, et elle ne devrait pas poser de risque pour la santé humaine ou l’environnement.