À propos de nous Ressources Contactez-nous English

A-t-on fait de la recherche sur d’autres solutions de rechange aux herbicides?

Catégorie : Gestion de la végétation

Au cours de la première moitié des années 1990, une grande quantité de recherche a été faite partout au pays pour explorer et mettre à l’essai une vaste gamme de solutions de rechange pour la gestion de la végétation. Bien que ces travaux aient permis de mieux comprendre comment optimiser les outils et les techniques comme la coupe manuelle, les solutions de rechange comme le pâturage d’animaux, les champignons ou les paillis se sont avérés largement inefficaces en aménagement forestier.

On a dépensé jusqu’à présent plusieurs millions de dollars au Canada et ailleurs dans le monde pour étudier le rôle que pourraient jouer les outils comme le pâturage d’animaux, les champignons ou les paillis dans les programmes de gestion intégrée de la végétation. Le programme de méthodes non traditionnelles de gestion de la végétation établi par le ministère des Ressources naturelles de l’Ontario au début des années 1990 est un excellent exemple de ce genre d’efforts. Les conclusions issues de cette recherche montrent que le coût élevé, une variabilité accrue des résultats et l’efficacité relativement faible de telles approches les rendent difficilement applicables ailleurs que dans des projets à très petite échelle (Wagner et coll. 2001). Par exemple, des efforts nationaux ont été déployés pour développer et faire homologuer le champignon indigène Chondrostereum purpureum comme agent de contrôle biologique microbien en gestion de la végétation forestière (Thompson et coll. 1992, Pitt et coll. 1999, Harper et coll. 1999). Les résultats des essais ont montré que le champignon est efficace pour maîtriser la repousse de certaines essences feuillues concurrentes. Au final, deux produits commerciaux ont été mis au point et sont maintenant homologués. Toutefois, leur utilisation est minime dans les pratiques opérationnelles en foresterie pour plusieurs raisons, notamment : 1) inefficacité totale sur les espèces herbacées concurrentes; 2) inefficacité sur certaines essences ligneuses; 3) la nécessité de faire une coupe manuelle ou mécanique immédiatement avant l’application du champignon, ce qui augmente les coûts opérationnels. D’autres solutions de rechange, comme l’application de paillis, se sont aussi généralement avérées à la fois inefficaces et beaucoup trop coûteuses (Thomas et coll. 2001, Harper et coll. 2005) pour être utilisées à grande échelle en foresterie opérationnelle.

Bell, F.W., D.G. Pitt, A. Morneault, S. Pickering. Response of immature trembling aspen to season and height of cut. Northern Journal of Applied Forestry, vol. 16, no 2 (1999), p. 108-114.

Harper, G.J., P.G. Comeau, W. Hintz, R.E. Wall, R. Prasad, E.M. Becker. Chondrostereum purpureum as a biological control agent in forest vegetation management. II. Efficacy on Sitka alder and aspen in western Canada. Canadian Journal of Forest Research, vol. 29, no 7 (1999), p. 852-858.

Harper, G.J., P.G. Comeau, B.S Biring. A comparison of herbicide and mulch mat treatments for reducing grass, herb, and shrub competition in the BC interior Douglas-fir zone - Ten-year results. Western Journal of Applied Forestry, vol. 20, no 3 (2005), p. 167-176.

Pitt, D.G., M.T. Dumas, R.E. Wall, D.G. Thompson, L. Lanteigne, W. Hintz, G. Sampson, R.G. Wagner. Chondrostereum purpureum as a biological control agent in forest vegetation management. I. Efficacy on speckled alder, red maple, and aspen in eastern Canada. Canadian Journal of Forest Research, vol. 29, no 7 (1999), p. 841-51.

Thomas, K.D., W.J. Reid, P.G. Comeau. Vegetation management using polyethylene mulch mats and glyphosate herbicide in a coastal British Columbia hybrid poplar plantation: four-year growth response. Western Journal of Applied Forestry, vol. 16, no 1 (2001), p. 26-30.

Thompson, D.G., A.K. Watson, C. Dorworth, M. Dumas, G. Strunz, R. Jobidon, P. Haris, J. Castellok, R. Wagner. BICOVER: A national research network on biological control of competing vegetation. Dans : R. G. Richardson, compiler, Proceedings of the First International Weed Control Congress. Melbourne, Australie, 1992.

Wagner, R.G., F.W. Bell, R.A. Campbel. Vegetation management. Pages 431-457 dans : R.G. Wagner, et S.J. Colombo, éd. Regenerating the Canadian Forest: Principles and practice for Ontario. Fitzhenry & Whitside, Markham (Ont.), 2001.